Blog

Partager cet article

Facebook Twitter LinkedIn Email

Un whisky breton d’exception, venu directement de Lannion (22) ! đŸ„ƒ

Bonjour Anne Roussier, vous ĂȘtes responsable de l’accueil des visiteurs Ă  la Distillerie Warenghem de Lannion (22). Pouvez-vous nous prĂ©senter le savoir-faire de votre entreprise ?  

La Distillerie Warenghem a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e en 1900 par LĂ©on Warenghem, elle est spĂ©cialisĂ©e dans la production de liqueurs et spiritueux. Nous proposons toute l’annĂ©e cinq produits phares : le Pommeau de Bretagne AOC (appellation d’origine contrĂŽlĂ©e) ; la Fine Bretagne AOC, le chouchen, les liqueurs et le whisky breton. L’appellation d’origine contrĂŽlĂ©e est un label français, assurant que toutes les Ă©tapes de production et de transformation sont rĂ©alisĂ©es dans une mĂȘme zone gĂ©ographique, ici obligatoirement en Bretagne, et selon un savoir-faire reconnu. Ainsi, grĂące Ă  son savoir-faire unique, centenaire et artisanal, la distillerie est labellisĂ©e Entreprise du Patrimoine Vivant.

Distillerie située à Lannion dans les CÎtes d'Armor (22)
La distillerie Warenghem, situĂ©e Ă  Lannion, propose des visites guidĂ©es et des dĂ©gustations © Distillerie Warenghem 

Comment est venue l’idĂ©e de fabriquer un whisky breton ?

Dans les annĂ©es 1980, le marchĂ© des liqueurs ne fonctionnant plus trĂšs bien, la distillerie a dĂ©cidĂ© de se renouveler en proposant des produits bretons, comme le  chouchen puis, trĂšs vite, en 1983, l’entreprise dĂ©cide de produire du whisky breton : elle devient alors la premiĂšre distillerie de whisky en Bretagne et en France ! Les Français sont de grands consommateurs de whisky et la Bretagne, terre celte, cousine de l’Ecosse et de l’Irlande, est un lieu propice pour en fabriquer. GrĂące Ă  son savoir-faire en distillation depuis 1900, ça a Ă©tĂ© un pari gagnant pour l’entreprise !  

Afin de garantir une qualitĂ© et une transparence sur la production, nous voulions que nos produits possĂšdent une indication gĂ©ographique « whisky breton », que l’Inao (Institut national de l’origine et de la qualitĂ©) a validĂ© en 2015. Le whisky breton doit obligatoirement ĂȘtre brassĂ© avec de l’eau puisĂ©e en Bretagne, fermentĂ©, distillĂ© et vieilli sur le territoire breton, pendant 3 ans minimum dans un fĂ»t de chĂȘne. 

ConcrĂštement, quelles sont les Ă©tapes de fabrication du whisky ?

Pour produire du whisky, nous avons besoin de 3 ingrĂ©dients : de l’orge, de l’eau et des levures, les micro-organismes ajoutĂ©s pour la fermentation. Et nous comptons cinq Ă©tapes de fabrication : le maltage, le brassage, la fermentation, la distillation ainsi que le vieillissement.

La premiĂšre Ă©tape consiste Ă  malter l’orge, il s’agit du maltage. Cette Ă©tape est rĂ©alisĂ©e en dehors de la distillerie. Une fois l’orge maltĂ© rĂ©ceptionnĂ©, nous le broyons et nous le brassons avec de l’eau Ă  65°C afin que l’amidon de l’orge se transforme en sucres fermentescibles, appelĂ©s moĂ»t. Pendant 3 ou 4 jours, le moĂ»t est mĂ©langĂ© avec les levures : celles-ci « mangent » les sucres pour produire des gaz carboniques et de l’alcool, il s’agit de la fermentation.

On obtient alors un produit ressemblant Ă  de la biĂšre. La biĂšre est alors distillĂ©e dans des alambics en cuivre. Cette Ă©tape permet d’augmenter la concentration en alcool en chauffant le produit. Afin de respecter le savoir-faire Ă©cossais, nous rĂ©alisons Ă©galement une deuxiĂšme distillation. Le distillat, qui est Ă  63°C, est rĂ©cupĂ©rĂ© puis stockĂ© dans des fĂ»ts pour le vieillissement. Les fĂ»ts sont entreposĂ©s dans un chai, afin d’ĂȘtre protĂ©gĂ©s de la pluie tout en restant en contact avec le climat tempĂ©rĂ© de la Bretagne et les embruns marins
 Cette mĂ©tĂ©o confĂšre un goĂ»t particulier Ă  nos whiskies !

Le whisky vieillit entre 3 et 16 ans dans la distillerie. Le maĂźtre de chai le goĂ»te rĂ©guliĂšrement pour savoir lorsqu’il est prĂȘt Ă  ĂȘtre embouteillĂ©. Une fois le moment venu, des whiskies de plusieurs fĂ»ts sont assemblĂ©s et le tout est diluĂ© avec de l’eau de la source Rest Avel, situĂ©e Ă  100 mĂštres sous la distillerie, pour abaisser le degrĂ© d’alcool. Le whisky est enfin prĂȘt Ă  ĂȘtre mis en bouteille.

schéma de fabrication whisky breton
Étapes de fabrication du whisky, dans la distillerie Warenghem © Distillerie Warenghem

Pour une distillation et un vieillissement optimum, les alambics et les fĂ»ts sont choisis avec minutie. Utilisez-vous des Ă©quipements spĂ©cifiques et authentiques ?  

Oui, en effet, le choix des alambics et des fĂ»ts est trĂšs important pour obtenir un whisky d’exception ! Nous utilisons des alambics en cuivre de taille moyenne, fabriquĂ©s en Charente. Ce sont les mĂȘmes alambics depuis la crĂ©ation de la distillerie.

Pour obtenir l’indication gĂ©ographique « whisky breton », nos produits sont conservĂ©s pendant trois ans minimum dans des fĂ»ts de chĂȘne ayant contenu diffĂ©rents alcools. Selon les goĂ»ts recherchĂ©s par notre maĂźtre de chai, le whisky vieillit dans  des fĂ»ts de bourbon, provenant des Etats-Unis ou dans des fĂ»ts de sherry (vin blanc andalousien), provenant d’Espagne, dans lesquels le whisky dĂ©veloppe une couleur ambrĂ©e et des notes de prunes et pruneaux. Ces deux types de fĂ»ts sont utilisĂ©s dans les distilleries Ă©cossaises.

Depuis quelques annĂ©es, nous utilisons Ă©galement des fĂ»ts 100% bretons. En effet, nous travaillons avec l’Office Nationale des ForĂȘts et utilisons des fĂ»ts fabriquĂ©s Ă  partir des chĂȘnes de la forĂȘt du Cranou (29) qui apportent de dĂ©licates notes boisĂ©es.

ehmemDDtn8WLVxob064dEMw9K4 BvX156L5SeGBiF7aE3
Chai de vieillissement – © Distillerie Warenghem

FĂ»t breton et eau de source bretonne
 Mais est-il possible d’utiliser Ă©galement de l’orge 100% breton ?  

Depuis plusieurs annĂ©es, nous cherchons Ă  utiliser des matiĂšres premiĂšres locales issues de l’agriculture biologique.  Pour le moment, il est difficile d’obtenir suffisamment d’orge local et bio pour assurer la production annuelle de whisky de la distillerie. Pour vous donner une idĂ©e, en 2021, nous avons utilisĂ© 400 tonnes de d’orge maltĂ© et 80 tonnes de blĂ© pour fabriquer nos whiskies : 100% du blĂ© est produit par des producteurs bretons et 30% pour l’orge.

OĂč vos produits sont-ils vendus ?

70% de nos ventes sont destinĂ©es Ă  la Bretagne, 20% Ă  la France entiĂšre et 10% Ă  l’export (pour les pays limitrophes, les Etats-Unis, le Canada, le Japon et la Chine).

Tous nos produits sont en vente directe sur la boutique en ligne ainsi que chez de nombreux cavistes dans toute la France. De plus, certains whiskies sont disponibles en grandes surfaces sur le territoire breton. Nos bouteilles coûtent entre 22 et 60 euros.  

Nous proposons Ă©galement des Ă©ditions limitĂ©es sur la boutique en ligne. En ce moment, nous proposons 2 whiskies Single Cask, signifiant qu’ils proviennent d’un seul fĂ»t et non d’un assemblage de fĂ»ts :

  • Le plus ancien whisky jamais commercialisĂ© par la distillerie, 16 ans d’ñge, vieilli dans un fĂ»t de sherry Ă  188,80 euros.
  • Le whisky Esprit d’Équipe, vieilli dans un fĂ»t de SavenniĂšres, vin blanc de la vallĂ©e de la Loire Ă  64,80 euros.
hde88hOBky1F2TUNhHIiAjZAW3CPyD2QPeU3ensX4OR5Bwk6GP60SWgVVeg9AR0vfaFVdrVAonsGM6pRVrx58Ofs FBY0D kx8L MrJlp 7OU3onACUjpVTq B12LjFDXQKEyClz
© Distillerie Warenghem

Pour finir, comment conseillez-vous de déguster votre produit ?

Tout d’abord, nous aimons rappeler que l’ensemble de nos whiskies se dĂ©guste en bonne compagnie et dans un climat agrĂ©able. Le Single Malt ARMORIK se dĂ©guste volontiers accompagnĂ© d’un toast de pain avec du fromage de brebis ou des huĂźtres. De quoi bien commencer cette nouvelle annĂ©e
 Mais ces conseils sont bien sĂ»r valables le reste de l’annĂ©e !

L’abus de l’alcool est dangereux pour la santĂ©, Ă  consommer avec modĂ©ration.


Nos derniers articles de Blog

Newsletter

Inscrivez-vous Ă  la newsletter pour recevoir des informations sur le bien manger au plus proche de chez vous :