Blog

Partager cet article

Facebook Twitter LinkedIn Email

Un cidre brut, bio et branchĂ© ! đŸ»

Simon Lorand nous raconte le lancement de l’entreprise Ti-LĂ”, crĂ©atrice de cidres originaux Ă  base de houblon, de fruits ou de rhum.

Bonjour Simon Lorand, vous ĂȘtes co-fondateur de la marque de cidre Ti-LĂ”, Ă  Saint-Suliac Ă  cĂŽtĂ© de Saint-Malo. PassionnĂ© de biĂšre et de cidre depuis que vous ĂȘtes petit, vous aviez l’idĂ©e de crĂ©er un produit : Ti-LĂ”, nĂ© en 2020, Ă  la suite du premier confinement. Racontez-nous comment s’est passĂ© le lancement de Ti-LĂ”. 

Le tout dĂ©but de l’histoire commence, en effet, lorsque j’étais petit et que j’allais chez mes grands-parents, les quatre fabriquaient du cidre chez eux de maniĂšre artisanale et familiale. De plus, mes parents ont travaillĂ© dans le monde de la biĂšre. Avec mon frĂšre jumeau, Pierre, nous avons grandi entre les pressoirs, les grandes cuves, le cidre et la biĂšre. TrĂšs tĂŽt, nous avons eu le rĂȘve d’ouvrir une micro-brasserie pour produire notre propre biĂšre


Puis, quelques annĂ©es plus tard, nous avons fait le constat qu’il existait dĂ©jĂ  Ă©normĂ©ment de bonnes brasseries bretonnes autour de nous. On ne trouvait pas l’idĂ©e originale qui allait nous permettre de crĂ©er un produit sans concurrencer les brasseries existantes. Or, le monde du cidre Ă©tant plus restreint, il offre un terrain de jeu qui nous a semblĂ© plus intĂ©ressant. : c’était stimulant ! 

Puis il y a quatre ans, Ă  la suite d’une blague, nous avons commencĂ© Ă  modifier la recette du cidre en ajoutant des Ă©pices, des fruits et du houblon, pour s’amuser. Et on a constatĂ© que ça allait bien ensemble ! On faisait rĂ©guliĂšrement (et on fait encore aujourd’hui) goĂ»ter nos nouvelles crĂ©ations Ă  notre entourage, qui a adorĂ© le cidre houblonnĂ© !

Pierre et Simon, les deux frĂšres
Pierre et Simon, les deux frÚres créateurs des cidres Ti-LÔ

Nous avons alors construit notre projet par Ă©tapes : nous testions d’abord nos idĂ©es de crĂ©ation dans nos bureaux Ă  Saint-Suliac dans des minis cuves, puis, lorsque notre panel de goĂ»teurs validait, nous passions Ă  la production Ă  plus grande Ă©chelle. Nous avons commencĂ© par utiliser le matĂ©riel d’une cidrerie artisanale Ă  cĂŽtĂ© de chez nous pour rĂ©aliser toutes les Ă©tapes de production jusqu’à l’embouteillage. 

Ainsi, dĂ©but 2020, nous Ă©tions prĂȘts Ă  vendre notre premiĂšre bouteille. Mais la pandĂ©mie en a dĂ©cidĂ© autrement
 On a pris notre mal en patience et on a commencĂ© Ă  chercher nos futurs distributeurs et points de vente : les premiĂšres prĂ©-commandes ont Ă©tĂ© faites pendant le confinement. Puis, nous avons eu de la chance : l’étĂ© qui a suivi a comptabilisĂ© un nombre record de consommateurs en terrasse en Bretagne ! Donc nous avons eu un trĂšs bon dĂ©marrage ; nous Ă©tions en rupture de stock dĂšs la fin du mois d’aoĂ»t ! 

Aujourd’hui, nous sommes trois, Pierre s’occupe de la partie digitale et de la commercialisation sur le secteur de Paris, Nathan, en alternance, s’occupe de la commercialisation des produits sur Rennes, et je m’occupe des assemblages, du sourcing des produits et de la commercialisation. 

Cidres Ti-LĂ”

Quels produits proposez-vous et quelles sont leurs spĂ©cificitĂ©s ? 

Notre objectif premier Ă©tait de dĂ©poussiĂ©rer le cidre et redorer l’image de cette boisson. Aujourd’hui, cette boisson est principalement consommĂ©e en bollĂ© dans certaines crĂȘperies traditionnelles ou prĂ©sente en bas des rayons de supermarchĂ© et peu valorisĂ©e. On a voulu faire l’inverse ! Proposer un cidre plus branchĂ©, qu’on trouve dans une Ă©picerie de quartier, dans un bar ou  dans les crĂȘperies nouvelle gĂ©nĂ©ration. 

La spĂ©cificitĂ© de notre cidre : il est IPA et issu de l’agriculture biologique. IPA signifie India Pale Ale, il s’agit d’un type de biĂšre Ă  fort houblonnage. Nous ajoutons du houblon dans le mĂ©lange avec les pommes. 

Pour la technicitĂ©, nous sommes, dĂšs le dĂ©but, allĂ©s voir un maĂźtre de chai pour valider les assemblages et la conception de nos produits, il nous guide beaucoup ! Nous Ă©changeons en permanence avec des brasseurs, dont l’univers nous inspire Ă©normĂ©ment. L’aspect local est Ă©galement essentiel pour nous : les pommes bios viennent de Bretagne et ont une Indication GĂ©ographique ProtĂ©gĂ©e, le houblon vient principalement de Belgique et une partie de Bretagne.

Le pari de dépoussiérer le cidre est-il réussi ? Quel est le profil de vos consommateurs ?

Oui nous sommes trĂšs contents. En voyant l’engouement soulevĂ©, nous avons pu faire un constat : on a tous une histoire sur le cidre, c’est un produit trĂšs affectif qui Ă©voque des souvenirs. Les consommateurs, jeunes et moins jeunes, sont tous contents de retrouver le plaisir de boire du cidre. On veut que nos clients voient le cidre IPA comme une boisson pour l’apĂ©ritif, mais Ă©galement en accompagnement d’un bon plat de viande ou de poisson. Si je peux vous donner un conseil : dĂ©gustez le cidre IPA avec des sushis, c’est superbe !  

Nous remarquons que le cidre IPA a un atout : il touche les amateurs de biĂšres IPA comme les amateurs de cidre. Notre boisson a la mĂȘme odeur que la biĂšre IPA mais, en bouche, le goĂ»t est totalement diffĂ©rent. Nous ne retrouvons pas l’amertume, le houblon permet juste d’aromatiser et apporte des saveurs de litchi.  

Notre clientĂšle est trĂšs large, on voit que c’est vraiment un produit intergĂ©nĂ©rationnel. Ti-LĂ” est prĂ©sent dans un bar pub Ă  biĂšres, comme dans les restaurants gastronomiques ou dans les Ă©piceries de quartier. Plus de 500 points de vente sont disponibles sur toute la France : des bars, restaurants, hĂŽtels, magasins bio, Ă©piceries, caves, festivals


A travers votre produit, vous vouliez crĂ©er un produit gustativement original et qui se dĂ©marque visuellement. Pour chaque nouvelle recette, vous faites appel Ă  un artiste pour dessiner l’étiquette. Comment choisissez-vous les artistes ?  

Quand on regarde les bouteilles de cidre, on y trouve trĂšs gĂ©nĂ©ralement le drapeau de la Bretagne, le dessin d’une pomme ou d’une bigoudĂšne. On voulait actualiser ce visuel tout en gardant les symboles du terroir. Nous avons alors eu l’idĂ©e de faire appel Ă  des artistes bretons pour confectionner les Ă©tiquettes et ainsi promouvoir la Bretagne Ă  travers le cĂŽtĂ© artistique. Chaque Ă©tiquette est crĂ©Ă©e par un ou une artiste (graphiste, peintre, grapheur, tatoueur, dessinateur
). Nous les choisissons sur les rĂ©seaux sociaux, oĂč ils prĂ©sentent leurs portfolios publiquement. 

Afin de respecter l’environnement, nous faisons attention aux Ă©tiquettes et Ă  l’encre utilisĂ©e. Nous utilisons en moyenne trois fois moins de papier pour nos Ă©tiquettes que d’autres imprimeurs. 

Patrimoine, art et environnement, notre produit est un vecteur de sensibilisation, il nous permet de faire passer des messages. 

Comment voyez-vous la suite pour Ti-LĂ” ? 

On croise les doigts pour que l’annĂ©e 2022 soit notre premiĂšre annĂ©e complĂšte, oĂč nos points de vente seront ouverts toute l’annĂ©e sans confinement ! Dans un second temps, nous aimerions avoir notre propre lieu de production et notre ligne d’embouteillage pour fin 2022. Nous sommes en bonne voie avec un lieu Ă  Saint Malo
  Et dans un troisiĂšme temps, nous rĂȘverions d’avoir nos propres terres pour cultiver diffĂ©rentes variĂ©tĂ©s de pommes ; mais chaque chose en son temps ! 

Cidres Ti-LĂ”

Pour les projets des mois Ă  venir, je peux d’ores et dĂ©jĂ  vous prĂ©senter un futur produit : un cidre Ă  base de betterave et de fraise. Le jus de betterave provient de Rennes et les fraises du sud de la France. Nous sommes ravis de mettre en avant les producteurs de l’Ouest et français !  

Enfin, pour la fin d’annĂ©e, nous travaillons sur un cidre IPA plus exotique, Ă  base de rhum, en partenariat avec la distillerie de Guadeloupe. Ce produit sera lancĂ© Ă  l’occasion du dĂ©part de la Route du Rhum, Ă  Saint Malo
 

En attendant, rendez-vous dans nos diffĂ©rents lieux de vente pour dĂ©couvrir et dĂ©guster nos cidres Ti-LĂ” ! 


123874477 217086876507345 8253711917565633928 n

Ti-LĂ”
Dinan, CĂŽtes d’Armor
Fiche producteur ‱ Site producteur



Nos derniers articles de Blog

Newsletter

Inscrivez-vous Ă  la newsletter pour recevoir des informations sur le bien manger au plus proche de chez vous :