Blog

Partager cet article

Facebook Twitter LinkedIn Email

🌱 Un brin d’herbe dans nos assiettes

Incontournables en cuisine, les plantes aromatiques apportent du goût, de la fraîcheur et de la couleur à nos assiettes : de l’aneth sur une truite fumée, des feuilles de basilic avec une salade de tomates mozzarella, du thym séché sur un rôti de porc… chacune de ces touches aromatiques agrémentent et parfument les plats.

Les plantes aromatiques sont utilisĂ©es diffĂ©remment selon les besoins. Ainsi, les Ă©pices sont faites avec des graines, des boutons de fleurs, des racines ou des Ă©corces, tandis que les herbes aromatiques sont issues uniquement des feuilles vertes des plantes. 

Quelles sont les vertus des herbes aromatiques ?

Ciboulette, basilic, aneth, citronnelle, sarriette, ail des ours, romarin… Il en existe de nombreuses variĂ©tĂ©s ! Frais, sĂ©chĂ©s, ou assemblĂ©s en bouquet garni, ces vĂ©gĂ©taux sont riches en nutriments et en antioxydants. 

Parmi les aromates, le persil et le thym frais sont les herbes aromatiques les plus riches en vitamine C. L’origan, le thym et la sauge séchés ainsi que la coriandre, le basilic et la ciboulette frais apportent de la vitamine K, indispensable à la croissance, au renouvellement du tissu osseux ainsi qu’à la coagulation sanguine. Ils sont donc à consommer avec modération pour les personnes sous traitement anticoagulant. Le cerfeuil frais, quant à lui, apporte de la vitamine B9, l’acide folique.

Ajouter ces herbes entières, non broyées, dans une salade composée ou sur un plat permet de conserver leurs teneurs en vitamines et minéraux. Utilisées comme assaisonnement, au même titre que les épices, elles permettent de réduire l’ajout de sel dans les plats, favorisent la satiété et apportent de l’énergie.

PossĂ©dant des propriĂ©tĂ©s antiseptiques et antimicrobiennes, elles sont Ă©galement utilisĂ©es en phytothĂ©rapie. AjoutĂ©es Ă  une boisson chaude, certaines plantes peuvent booster notre organisme : une infusion Ă  la verveine et citronnelle permet de soulager certaines douleurs, fièvre et peut avoir un effet calmant. En infusion Ă©galement, les feuilles de persil permettent de combattre la mauvaise haleine ; le thym, par ses propriĂ©tĂ©s antiseptiques, lutte contre les maux de gorge et la toux ; les feuilles de romarin soulagent les troubles digestifs et stimulent les fonctions digestives. 

Le basilic, une mine de bienfaits

basilic .bzh
Basilic

Il existe près de 150 espèces différentes de basilic, certaines au goût citronné, le « lemon basil », ou d’autres avec un parfum plus doux comme le « fin vert ».

Le basilic est riche en vitamines A, B et C ainsi qu’en calcium, magnĂ©sium et potassium : une consommation rĂ©gulière participe Ă  la couverture des apports journaliers pour ces nutriments. Le basilic sĂ©chĂ© possède des teneurs en calcium et potassium plus Ă©levĂ©es que le basilic frais. 

Composé à 90% d’eau, c’est un aliment peu calorique qui apporte beaucoup de fraîcheur à un plat.

Ses teneurs en vitamines et en acide rosmarinique lui confèrent également des propriétés antioxydantes, pour lutter contre les toxines et prévenir certains cancers ainsi que le vieillissement de la peau.

Le basilic contient aussi du fer, dit non héminique car d’origine végétale. Bien qu’il soit moins bien assimilé que le fer héminique, d’origine animale, il reste très utile pour le transport de l’oxygène et la formation des cellules et des neurotransmetteurs.

Des études scientifiques prouvent que le basilic a des vertus digestives lorsqu’il est consommé à hauteur de 3 grammes par jour. De plus, il a des propriétés antivirales et microbiennes.

Cyrille, fondateur de la structure “Le semeur bio”, nous conseille une infusion Ă  base de basilic sacrĂ©, variĂ©tĂ© utilisĂ©e comme plante mĂ©dicinale pour ses actions antidĂ©pressives et anti-inflammatoires. Ă€ Gennes-Sur-Seiche en Ille-Et-Vilaine, il propose la vente de plants bio de 500 variĂ©tĂ©s de plantes mĂ©dicinales, aromatiques, potagères et des fleurs diffĂ©rentes. 

Le basilic peut être consommé frais ou séché, en salade, en pesto ou en marinade : faites parler votre créativité ! Cet été, il se mariera très bien avec une salade de fraises en y ajoutant des feuilles de menthe par exemple.

Voici une recette de dessert gourmand facile Ă  faire :

fraises chantilly
Recette Fraises et sa chantilly au basilic

Le persil, un allié qui a du peps

On distingue principalement deux types de persil : le plat et le frisé, ils sont tous deux cultivés en Bretagne. Le persil est extrêmement riche en vitamine C, il en contient en effet 177 mg pour 100 g. Ainsi, 15 g de persil dans une salade apporte environ 25% des apports journaliers recommandés en vitamine C. Cette richesse en vitamine C lui confère des propriétés antioxydantes.

persil
Persil

Cette herbe aromatique renferme également des fibres, importantes pour le transit intestinal, la satiété et la croissance des bonnes bactéries intestinales.

De plus, il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© qu’un composĂ© prĂ©sent dans le persil, l’apigĂ©nine, stimule la mĂ©moire et la fonction cĂ©rĂ©brale. Ce composĂ© pourrait Ă©galement rĂ©duire les risques de cancer du sein, digestif, de la peau et de la prostate.

Accessible aux jardiniers débutants

Afin de s’assurer de la fraĂ®cheur des herbes, une astuce simple : faire pousser soi-mĂŞme ses plantes aromatiques ! Au fond du jardin, dans une jardinière de balcon, ou dans un pot en terre dans la cuisine, certaines plantes poussent très facilement et ne demandent pas beaucoup d’entretien. 

En plus d’ajouter une touche dĂ©co, elles repoussent les nuisibles. Par exemple, le thym permet d’éloigner les limaces et la sauge des fourmis. 

Même sans potager, il est possible de faire pousser ces petites plantes en respectant certaines conditions d’exposition : le basilic doit être cultivé dans un endroit ensoleillé alors que le persil préfère avoir un peu d’ombre pour se développer.

À Rennes, Perma G’Rennes propose des plantes en pot pour votre jardin. Il est possible de les acheter à la pépinière en vente directe, mais également au marché ou en commandant des paniers.

Dans les Côtes d’Armor, à Vildé-Guingalan, La Ferme de Saint-Daniel propose toutes sortes d’aromates ainsi que des aromatiques exotiques, tel que le Gingembre Breton, unique en Bretagne. À venir découvrir.

Un temps de conservation facilement allongé

Un autre atout des herbes aromatiques, au-delĂ  de leurs apports nutritionnels et de leurs parfums et saveurs, est leur facilitĂ© de conservation. Il existe de nombreuses astuces pour allonger leur durĂ©e d’utilisation. Pour les garder 4 Ă  5 jours, il est conseillĂ© de les rassembler en bouquet et de plonger les tiges dans un verre d’eau. Il est Ă©galement possible de les conserver dans un sac en papier bien fermĂ© au rĂ©frigĂ©rateur, Ă  l’abri de la lumière et de l’air. 

Pour une conservation très longue durée, la technique du séchage est parfaite. Suspendez le bouquet d’herbe, la tête à l’envers, dans un endroit sombre, chaud et aéré, pendant une semaine. Vous pouvez ensuite les garder, tête à l’endroit, dans un joli pot, pendant plusieurs mois, voire années. Cette technique ne convient qu’aux plantes qui sèchent facilement : le thym, le romarin, l’origan et le laurier.

Pour les autres plantes, telles que le persil, le cerfeuil, la coriandre, la ciboulette, la menthe et le basilic, il est préférable d’utiliser la technique de la congélation. Stockez les herbes préalablement nettoyées et ciselées dans une boîte au congélateur. Elles peuvent se garder jusqu’à six mois, sans perdre leur goût et leur odeur. Néanmoins, elles n’auront plus une aussi belle couleur.

Alors que les journĂ©es s’allongent et que les beaux jours arrivent, les herbes aromatiques ajoutent une touche de soleil Ă  nos assiettes. Dans une entrĂ©e, un plat et mĂŞme en dessert, leurs vertus nutritionnelles, leur odeur et leur goĂ»t si unique Ă©gayeront nos recettes.  


Nos derniers articles de Blog

Newsletter

Inscrivez-vous Ă  la newsletter pour recevoir des informations sur le bien manger au plus proche de chez vous :