Blog

Partager cet article

Facebook Twitter LinkedIn Email

L’Oignon de Roscoff dans tous ses états 🧅

Ce sont sur les Terres du Finistère Nord que sont cultivés les oignons de Roscoff. Dans un précédent article, nous évoquions les spécificités de ce produit du terroir breton, reconnu AOP depuis 2013. Aujourd’hui, nous vous donnons rendez-vous derrière les fourneaux. À la carte, 3 recettes qui sublimeront ce produit riche en saveurs !

Recettes réalisées par Bretons en Cuisine Communication pour la Région Bretagne.

Sommaire

  1. Foccacia rose betterave et oignon de Roscoff
  2. Kig ha farz à l’agneau « Prés-Salés du Mont-Saint-Michel »
  3. Risotto au cidre de Cornouaille et Saint-Jacques

🗒️Fiches recette à télécharger
Retrouvez les fiches recettes à la fin de cet article.

Focaccia rose betterave et oignon de Roscoff

Entrée facile & bon marché • Pour 4 personnes

Temps de préparation

Préparation : 15 min • Repos : 10h15 • Cuisson : 20 min

Ingrédients

435 g de farine • 1 betterave cuite • 1 oignon de Roscoff • 18 g de levure fraîche • 75 ml d’huile de colza • 1 branche de romarin • 1 branche de thym 2 c. à s. de lait • 1,5 c. à c. de sel

Préparation

Dans un grand saladier, émietter la levure puis verser 5 cl d’eau tiède. Laisser reposer 10 min.

Ajouter 18 cl d’eau, l’huile, la farine et le sel, puis pétrir pendant 15 min. Laisser reposer 5 min, avant de pétrir à nouveau pendant 15 min. Réserver au frais et à couvert pendant 8 h (ou une nuit).

Mixer 1/3 de la betterave et le lait, jusqu’à ob- tention d’une sauce bien lisse. Réserver au frais.

Couper le reste de betterave en petits dés. Peler et émincer finement l’oignon.

Dégazer, puis abaisser la boule de pâte en une galette d’une épaisseur de 2 cm environ.

Répartir les morceaux de betterave et d’oignon sur le dessus, en pressant légèrement. Ajouter les herbes aromatiques, puis badigeonner de purée de betterave au lait. Laisser pousser la pâte à température ambiante, sous un linge, pendant 2 h.

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6), creuser quelques trous au doigt, comme pour « capiton- ner » la focaccia, puis l’enfourner pour 20 min.

Déguster tiède ou froid, en simples tranches, ou garni de fromage à tartiner.

Focaccia rose betterave et oignon de Roscoff
Astuce : pour plus de gourmandise, ajoutez des cubes d’emmental ou de mozzarella au cœur de la pâte. © Aurélie Briday

Kig ha farz à l’agneau « Prés-Salés du Mont-Saint-Michel »

Plat facile & onéreux • Pour 4 personnes

Temps de préparation

Préparation : 15 min • Cuisson : 2h35

Ingrédients

1 kg de selle d’agneau des prés-salés • 4 carottes des sables • 2 blancs de poireaux • 1 oignon • 1/4 de chou vert • 190g de farine de blé noir de Bretagne • 10 cl de lait de foin • 1 œuf • 15 cl de crème épaisse • 75 g de beurre fondu • 1 c. à s. d’huile de colza

Préparation

Déposer la viande coupée en gros morceaux dans un faitout. Ajouter l’huile, puis faire rissoler pendant quelques minutes à feu vif. Recouvrir d’eau et laisser mijoter à petit bouillon pendant 1 h 30.

Peler et couper les carottes et l’oignon en gros morceaux. Ficeler les poireaux pour les maintenir à la cuisson. Retirer le cœur charnu du quart de chou.

Dans un saladier, mélanger la farine, le beurre, l’œuf, le lait et la crème épaisse. Assaisonner, puis placer la pâte à farz dans un linge blanc propre, noué de ficelle à rôti, comme un petit baluchon.

Déposer les légumes, le cube de bouillon et le farz dans le faitout. Ajouter un peu d’eau

pour qu’elle recouvre bien le tout. Laisser mijoter pendant 1 h dès la reprise du bouillon.

Émietter le farz aux doigts ou à la fourchette, et le servir entouré de généreuses portions de viande et de légumes.

Kig ha farz à l’agneau « Prés-Salés du Mont-Saint-Michel » et oignon de Roscoff
Astuce : pour plus de gourmandise, réalisez une sauce lipig en mélangeant une tasse de beurre fondu et 2 échalotes pelées et hachées. © Aurélie Briday

Risotto au cidre de Cornouaille et Saint-Jacques

Plat facile & abordable • Pour 4 personnes

Temps de préparation

Préparation : 15 min • Cuisson : 20min

Ingrédients

300 g de riz arborio • 12 noix de saint-jacques • 1 oignon • 50 cl de cidre de Cornouaille • 45 g de beurre • 70 g de fromage de brebis (type pecorino) • 2 c. à soupe de calvados • 1 petit cube de bouillon • Poivre

Préparation

Dans une grande poêle, faire fondre à feu vif 10 g de beurre, puis jeter les noix de saint- jacques pour une cuisson express d’1 min par

face. Verser le calvados, puis les flamber pendant quelques secondes. Prélever les noix de saint- jacques et les réserver.

Peler et émincer l’oignon. Le faire dorer avec le reste de beurre, les sucs de cuisson et le riz dans la poêle jusqu’à coloration.

Ajouter la moitié du cidre et le cube de bouillon émietté, puis cuire à feu vif, jusqu’à totale absorp- tion du liquide.

Verser le reste du cidre, et laisser mijoter à feu moyen, toujours jusqu’à évaporation.

Ajouter enfin 35 cl d’eau, et poursuivre la cuis- son pendant quelques minutes.

Lorsque la quantité de liquide a presque dispa- ru, ajouter la moitié du fromage de brebis et les noix de saint-jacques. Bien mélanger, puis chauf- fer à feu vif, jusqu’à ce que la sauce s’assèche légèrement et prenne une texture crémeuse. Poivrer et servir sans attendre.

Risotto au cidre de Cornouaille, Saint-Jacques et oignon de Roscoff
Astuce : vous pouvez ajouter quelques tomates séchées pour agrémenter ce risotto. © Aurélie Briday

🗒️Télécharger la fiche récapitulative

Crédits photos : AOP Oignon de Roscoff, Aurélie BRIDAY


Nos derniers articles de Blog

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir des informations sur le bien manger au plus proche de chez vous :