Les algues bretonnes : excellentes sources de minéraux et de vitamines

La Bretagne répertorie 500 espèces d’algues différentes.

Le saviez-vous ? Le Finistère abrite le plus grand champ d’algues d’Europe. La Bretagne répertorie 500 espèces d’algues différentes et produit 90% du volume total en France.

Récoltées depuis plus de 4 000 ans, les algues façonnent le littoral breton. Étant disponibles, gratuitement, en très grande quantité, sur les plages ou en pleine mer, l’Homme a su optimiser leur utilisation et en faire une ressource forte du territoire. De combustible de chauffage, au fertilisant de sols agricoles, en passant par la cosmétique, l’algue est depuis des siècles et encore aujourd’hui, un élément clé de notre quotidien. Également comestibles, les algues ont de forts atouts organoleptiques. Leur goût, leur texture et leur propriété gélifiante leur ont permis de prendre de plus en plus de place dans nos produits alimentaires (crèmes dessert, yaourts, confitures, etc.). 

Depuis quelques années, l’engouement pour ce végétal ne cesse d’augmenter auprès des consommateurs. En paillettes, séchées ou fraîches, les algues regorgent de nutriments et se cuisinent facilement.

L’algue, un aliment qui surfe sur la vague du Bien Manger

Algue Nori

Dépourvues de tiges, de feuilles et racines, les algues sont présentes sur l’estran, la zone située entre la haute et la basse mer, ou dans les profondeurs des océans. Nous décomptons trois grandes espèces d’algues, identifiables grâce à leur couleur : les algues brunes, rouges et vertes. Mesurant moins d’un millimètre jusqu’à 50 mètres, nous pouvons différencier les algues microscopiques (les microalgues et les cyanobactéries) et les macroalgues. La macroalgue la plus connue correspond à l’algue Nori, qui enveloppe les fameux makis japonais.

Consommés frais ou secs, en poudre ou en paillettes, ces végétaux renferment des nutriments très intéressants pour l’Homme. Comme les légumes de terre, les algues dépendent des saisons. Concentrées en minéraux, en vitamines et en protéines, elles peuvent prendre part régulièrement à notre alimentation ! 

Fer, calcium, magnésium et potassium, tous ces sels minéraux sont présents abondamment dans ces végétaux. Poussant dans un milieu marin naturellement riche en minéraux, les algues contiennent 2 à 4 fois plus de sels minéraux que les légumes terrestres. Qu’elles soient rouges, brunes ou vertes, les algues sont également riches en vitamines et contiennent pour la majorité des vitamines A et C. Par exemple, 100 g d’algues fraîches Spaghetti de mer sont une excellente source en vitamine C.

Spiruline d’Armor

L’algue est une alternative aux protéines animales. Possédant entre 5% et 45% de protéines végétales, consommer régulièrement cet aliment nous permettrait de couvrir nos besoins en protéines. La Dulse et la Laitue de mer sont aussi riches en protéines que le soja. La championne en protéines est la spiruline. Cette cyanobactérie, algue microscopique de couleur bleue verte, possède 70% de protéines ! À Hénan, la ferme Spiruline d’Armor produit, depuis avril 2020, de la spiruline de façon paysanne. Vous pouvez vous rendre à la ferme pour découvrir la culture de l’algue et l’acheter sous forme séchée en paillettes.

Dotée de vertus nutritives et gustatives, végétale et non transformée, l’algue a toutes les caractéristiques pour répondre aux besoins actuels des consommateurs. Et en plus, nous pouvons aller la cueillir à la main sur les plages puis ensuite la consommer fraîche à la maison.

En famille ou entre amis, partons à la cueillette ! 

Où et quand ?

Partout en Bretagne, d’avril à décembre, partez découvrir ce légume de la mer. Une fois vos bottes de pluie enfilées, il est très simple de récolter soi-même les macroalgues comestibles. Les récoltes sur la rive ou l’estran ont lieu surtout lors des coefficients de grande marée. Les algues sont présentes sur toutes les côtes bretonnes accessibles par les promeneurs. A vos calendriers ! Du vendredi 16 au mardi 20 octobre, les coefficients des marées sont élevés. Ce dimanche, Algues Armorique propose une sortie de récolte pendant une demi-journée à Plouha. Pour toutes informations et réservations, n’hésitez pas à contacter le 06.85.98.64.89 ou contact@algues-armorique.com

Quelles algues alimentaires ?

En tenant compte de leur fraîcheur et de la saison, les algues doivent être ramassées lorsqu’elles sont tendres. Sur les plages bretonnes, vous trouverez les algues rouges : la Dulse et le Nori ; la Laitue de mer comme algue verte ; le Haricot de mer, le Wakamé ainsi que Kombu royal pour la catégorie des algues brunes.

Comment les ramasser ? 

Afin de préserver au maximum ce trésor de la mer, des règles sont à suivre. Il faut toujours récolter des algues accrochées à leur support pour s’assurer de leur non-toxicité. De plus, lorsque l’on coupe un bout de l’algue, il faut veiller à laisser le crampon, la base de l’algue, sur son support. Enfin, ramasser les algues sous forme de tâches ne perturbera pas leur recolonisation l’année suivante.

Les points à retenir concernant les algues

En consultant le guide des bonnes pratiques, vous pouvez découvrir les images des algues à récolter ci-dessus, les périodes les plus propices pour la récolte ainsi que le décryptage des indicateurs de la qualité de l’eau.

Incorporer facilement les algues dans son assiette

Contrairement aux idées reçues, les algues ne contiennent que très peu de sel. Leur goût salé provient de l’iode qu’elles absorbent. A noter aussi que les algues cueillies sur la plage ne se rincent pas à l’eau douce car elles perdraient tous leurs atouts nutritifs. Lors de votre cueillette, vous pouvez récupérer un peu d’eau de mer dans un seau et les nettoyer. Ensuite, découpez-les en petits morceaux à l’aide d’un couteau. N’essayez surtout pas de vous y prendre à l’aide d’un blender ou d’un mixeur. La membrane cellulaire des algues étant très rigide, cela pourrait casser votre machine. Selon vos envies, elles peuvent se consommer crues, al dente ou cuites. Hachez finement les algues puis ajoutez les à une vinaigrette ou parsemez les sur une salade composée. Si vous n’avez pas eu la chance de ramasser vos propres algues, il est possible de les acheter auprès des producteurs de notre région répertoriés sur la plateforme. Fraîches ou déjà séchées, les algues s’ajouteront parfaitement à des recettes de pâtes, de poissons, de soupes, de jus de fruits ou encore dans votre recette de beurre ! 

Et voici une idée de recette originale :

Recette Quiche de poisson aux algues

Pour les moins aguerris en cuisine, les producteurs préparent des produits locaux innovants à base d’algues. Henaff and co, à Pouldreuzic (29) propose du thé vert aux algues, de la terrine de campagne revisitée, des tartinables d’algues haricot de mer, patate douce & sarrasin,  tartinables d’algues laitue de mer, blette, lin & citron confit, pesto…
L’échoppe Balen, à Roscoff (29), prépare ses algues bio en tartare. Vous pouvez vous y rendre tous les après-midi du mercredi au dimanche pour découvrir leurs recettes et les déguster !

Tartare d’algues Bord à Bord, à découvrir chez L’écoppe Balen.

Aliments santé prometteurs, les algues et les légumineuses sont les solutions de demain pour répondre aux enjeux environnementaux et alimentaires de la planète !