Le pain de la semaine, l’atelier de boulangerie bio au Faouët

Le pain de la semaine, l’atelier de boulangerie bio au Faouët, propose des pains bio au pur levain depuis déjà plus de 20 ans. Gwendal et sa femme Anna sont à la tête de cet atelier. L’ingrédient secret du succès de la boulangerie ? Un levain perpétuel transmis depuis une cinquantaine d’années.

Artisan boulanger au Faouët, une reconversion peu commune

Étudiant à la fac de Rennes en langues étrangères appliquées, Gwendal a changé de parcours du tout au tout.

“ Pourquoi ? J’ai tout simplement été séduit par une ferme qui faisait du circuit court. J’ai donc arrêté la voie que j’avais pris pour être formé là-bas puis devenir boulanger bio. Une reconversion très jeune que je ne regretterais pour rien au monde !” – Gwendal

Le choix d’une carrière de boulanger est devenu une évidence pour Gwendal. Ce métier lui apporte en effet la sérénité et l’accord avec les objectifs qu’il recherchait.

“Je devais initialement partir pour une carrière dans l’import/export. Au fil des mois, je me suis rendu compte que ce n’était pas en adéquation avec beaucoup de mes valeurs.” – Gwendal

L’Atelier de Boulangerie de Restalgon, « Le Pain de la Semaine »

Avec sa femme Anna, ils avaient un projet en tête : s’installer à la campagne pour vivre de leur passion. Un projet commun ambitieux qui laissait parfois dubitatifs.

“ On est parti trois ans à Lorient, afin d’obtenir les ressources nécessaires pour convaincre les banques de nous laisser partir à la campagne. Maintenant, on a notre fournil juste à côté de notre maison, c’est le bonheur !”  – Gwendal

L’ingrédient secret de l’atelier de boulangerie bio au Faouët

Installés depuis maintenant 22 ans au village de Restalgon, au Faouët, le couple de boulangers propose une large gamme de pains pétris avec amour. La clé de leur succès ? Le levain, une vraie philosophie ! Et pour cause, Gwendal et Anna travaillent un levain perpétuel, chose peu commune dans nos boulangeries. Ce levain de souche est une pâte fermentée permettant de faire lever les suivantes.

Pétrissage de la pâte à pain

“ Ce levain m’a été transmis par ma formatrice qui elle-même l’a reçu de son formateur. C’est une véritable particularité d’avoir une souche de plus de 50 ans qui n’a jamais été perdue. Ce levain originel est l’élément le plus important de notre fabrication !” – Gwendal

À partir de ce levain, Gwendal et Anna s’amusent au quotidien afin de proposer 11 produits différents. Ils travaillent des céréales spécifiques, telles que le petit épeautre ou le seigle, et mélangent des graines, afin d’offrir à leurs clients des saveurs uniques en bouche.

“ Notre boulangerie ne s’appelle pas Le Pain de la semaine pour rien ! Chaque semaine nous proposons un nouveau pain aux graines. Sésame, pavot, courge, pignon de pin, noisettes… Je crée des mélanges originaux à partir de notre gamme de 15 graines.” – Gwendal

Le coronavirus, une prise de conscience

Le coronavirus a eu des impacts différents sur de nombreux secteurs d’activité. Pour Le pain de la semaine, un changement complet de l’organisation a été nécessaire. Non pas seulement au niveau des mesures sanitaires, mais également au niveau de la production.

La cuisson du pain

“ Les gens ont relocalisé leurs achats par nécessité. Nous avons passé le confinement à compter nos pains, afin d’être sûrs de pouvoir honorer toutes les demandes.” – Gwendal

Une période durant laquelle beaucoup d’entre nous ont changé leur façon de consommer et d’acheter. Consommer local et bio est devenu important pour beaucoup de français.

“ Je pense que la plateforme produits-locaux.bzh est arrivée suite à une prise de conscience de la nécessité des réseaux locaux et du soutien des producteurs locaux. Je suis heureux qu’une telle plateforme ait enfin pris forme !” – Gwendal

Des produits locaux et de caractère avec l’atelier de boulangerie bio au Faouët

Pour ce couple de boulanger, il est fondamental de fonctionner en circuit court. Ils s’approvisionnent au plus près de leur activité afin d’avoir une relation privilégiée avec chacun des producteurs et artisans. Ils souhaitent faire vivre la Bretagne et ses producteurs.

“ Nous avons la chance d’être dans une région qui a beaucoup d’atouts. Il faut être attentif à celle-ci et parler de l’expérience bretonne dans le monde !” – Gwendal

Adeptes du bien manger, Gwendal et Anna souhaitent créer une relation de confiance avec les producteurs et artisans autour de chez eux.

“ Pour moi le bien manger c’est deux facteurs. Il faut des produits de caractère avec du goût, et une relation de confiance avec le producteur qui les vend. J’aime pouvoir échanger avec lui sur sa façon de produire et de travailler les produits.” – Gwendal

Deux modes de vie qu’ils allient avec leur amour pour la Bretagne. Afin de montrer leur ancrage au territoire breton, Gwendal et Anna ont mis en place un site internet avec l’extension .bzh. Une marque de leurs valeurs : le circuit-court et la consommation de produits locaux.

Quelle recette avec les produits de la boulangerie Le pain de la semaine ?

Lorsqu’on interroge Gwendal et Anna sur des recettes de cuisine à partir de leurs produits, les idées fusent dans tous les sens ! Une simple question faisant ressortir l’ensemble de leur amour pour le travail du pain et le bien manger.

“À la maison on aime beaucoup faire nos tartizza ! Un petit nom qu’on donne à une recette très simple. On coupe des gros pains dans la longueur puis on garnit les tranches de tomates, chèvre et basilic. On ajoute aussi un peu d’origan de notre jardin et voilà la recette d’un plat simple et délicieux.” – Gwendal

En bref, Le pain de la semaine propose des pains biologiques faits avec du levain naturel et de l’amour. Une recette qui fait mouche à tous les coups ! Un couple qui travaille à quatre mains pour vous faire déguster des produits savoureux et uniques. Découvrez-en plus sur le pain au levain et les aliments fermentés en Bretagne, de véritables alliés pour votre santé.