Blog

Partager cet article

Facebook Twitter LinkedIn Email

“L’Écho des Salades” du Jardin de Paimpol 🥬

C’est le titre de la feuille de chou qui vous dit tout sur les fruits et légumes bio cultivés au “Jardin de Paimpol”, à Plourivo, dans les Côtes-d’Armor, par l’équipe des maraîchers de l’ESAT. Ils proposent aux habitants de leur région d’accéder à une alimentation saine et durable pour tous.

Bonjour Karyn Barbet, vous êtes la directrice du site ESATCO de Plourivo qui développe cette activité de maraîchage bio : expliquez-nous comment cela fonctionne ?

Pour commencer je rappellerai ce qu’est un ESAT : un Établissement et Service et d’Aide par le Travail qui permet à des personnes en situation de handicap, qui n’ont pas acquis suffisamment d’autonomie pour travailler en milieu ordinaire, d’exercer une activité dans un milieu protégé.

Notre rôle est d’accompagner des personnes en situation de handicap psychique, stabilisées par une prise de soins ; ainsi les ouvriers qui travaillent ensemble ici sont tous handicapés, chacun de façon singulière. L’établissement qui fait partie de la marque esatco Côtes d’Armor a plusieurs domaines d’activité comme l’entretien des espaces verts, les prestations de services (conditionnement, étiquetage, ménage…) et le maraîchage.

Une vingtaine de personnes travaille au Jardin de Paimpol, cela équivaut à 14 postes à temps plein, elles sont accompagnées par deux encadrants spécialistes du maraîchage.

L’exploitation agricole s’étend sur 10 hectares, dont 3072 m² sous 10 tunnels de serres. Nous avons également plusieurs véhicules, tracteurs et engins. Le travail est évidemment plus intense au printemps et en été mais nous produisons toute l’année : il y a de très bons légumes d’hiver à découvrir vous savez !

Le Jardin de Paimpol - Les serres
L’exploitation agricole s’étend sur 10 hectares, dont 3072 m² sous 10 tunnels de serres.

Vraiment ? Faites-nous découvrir les fruits et légumes produits à Plourivo, comment sont-ils cultivés et quelles sont leurs particularités ?

Notre production est entièrement bio et répond aux certifications les plus strictes en la matière, sans traitement ni usage de produits phytosanitaires. Les sols sont régénérés grâce à des techniques traditionnelles d’enfouissement d’engrais vert (des plantes semées, fauchées et enfouies entre deux plantations).

L’usage de bâches biodégradables à travers lesquelles sont plantées les graines permet de réduire l’arrosage en emprisonnant l’humidité du sol. Aidés par les maraîchers des environs qui nous conseillent en échange de services de main d’œuvre, nous travaillons et cultivons tout au long de l’année.

À chaque saison ses trésors : nous cultivons de très nombreuses variétés de légumes bio de qualité que nous sommes fiers de faire découvrir chaque semaine à nos clients. Concombres, melons, aubergines, poivrons variés, radis, oignons (jaunes, blancs ou rouges), ail nouveau, tomates, carottes, échalotes, plusieurs variétés de salades, de pomme de terre, de choux (pointus, fleurs, de Bruxelles, verts ou rouges), de courges (sucrine, shiatsu, patidou…), haricots verts, cocos, brocolis, courgettes, épinards, mâche, petits pois… la liste est longue !

En fait, ce sont surtout des légumes : les fraises sont les seuls fruits que nous proposons et leur saison est très courte. Mais nous avons planté de la rhubarbe, cela fera un second fruit à proposer aux clients prochainement. L’équipe est très volontaire et propose régulièrement des nouveautés.

Untitled 16

Justement, comment sont distribuées ces récoltes maraîchères ? Qui sont vos clients et comment avoir accès à vos légumes bio ultra frais si variés ?

Les légumes produits sont proposés, via le réseau Cocagne bio, sous forme d’abonnement à un panier hebdomadaire, dont le prix varie entre 10€ et 15€ selon la taille et la formule choisie. On adhère en ligne sur le site de l’ESATCO

C’est aussi sur ce site que nos clients peuvent lire L’Écho des salades, notre fameuse feuille de chou ! Chaque semaine y est détaillé le contenu des paniers, on y donne aussi des recettes, des astuces et des nouvelles des jardiniers et des récoltes. En effet, la philosophie du système est d’accepter le panier sans choisir son contenu, c’est la saison et la récolte du jour qui décident de la surprise ! D’où l’intérêt des fiches recettes qui aident à varier la préparation de ses légumes chaque semaine.

Untitled 4

Il existe plusieurs points de retrait des paniers (Plérin, Tréguier, Beauport). Nous avons près de 70 clients abonnés, dont certains des ouvriers de l’ESAT. Avec l’association des Paniers Solidaires nous proposons d’ailleurs, un tarif inférieur, réservé aux personnes bénéficiaires des minima sociaux (sur dossier). Cela complète parfaitement notre action qui vise bien sûr à contribuer à une alimentation saine et durable mais qui soit aussi pour tous, c’est-à-dire en n’oubliant personne.

Il y a aussi un marché hebdomadaire qui se tient sur place, à l’ESATCO, il est ouvert à tous ?

Bien sûr ! Les marchés sont l’autre mode de commercialisation, plus traditionnel, de nos légumes frais bio : chaque jeudi de 10h30 à 13h30 notre petit marché bio local s’installe et accueille les clients sur le site même de production, le jardin de Paimpol, à Plourivo.

L’équipe tient également un étal au marché de Lézardrieux, chaque vendredi matin de 8h30 à 13h. Ce sont les salariés en situation de handicap qui gèrent la préparation, le transport, l’installation et la vente directe des légumes qu’ils ont produits dans la semaine. Cet aspect polyvalent de leur activité professionnelle est essentiel car il contribue à leur inclusion dans la vie de la cité.

Ces moments de rencontre et d’échange avec le public sont au cœur de notre action : chacun apprend ainsi à se connaître, on respecte le savoir-faire et le savoir-être des uns et des autres. Dans le même esprit, nous accueillons également des visites scolaires de découverte du maraîchage. Nous fournissons aussi plusieurs magasins Biocoop de la région.

Le Jardin de Paimpol au marché de Lézardrieux, le vendredi.
Au marché de Lézardrieux, le vendredi.

En tant que directrice, cherchez-vous à développer l’activité et la production ? Quels sont vos objectifs ?

Je suis personnellement à ce poste depuis quelques mois, et tout tournait déjà bien, mais il est certain que tous les nouveaux clients sont les bienvenus pour maintenir la dynamique de l’activité de maraîchage. Il serait positif également de trouver des clients parmi les restaurateurs des environs, des chefs qui partagent nos valeurs : le goût du travail bien fait, du partage, le respect des aléas des saisons et la volonté d’aider à l’inclusion.

La gestion commerciale de l’exploitation agricole est bien séparée du budget social de l’ESAT, le chiffre d’affaires généré permet de couvrir les charges et les salaires, s’il augmente cela permettra d’investir dans du matériel et d’améliorer les conditions de travail de l’équipe. 

Comme je l’ai dit, toute l’activité est réalisée par les salariés eux-mêmes. La communication par exemple est entièrement assurée par un salarié en contrat tremplin. Ce type de contrat peut être mis en place par les entreprises adaptées (EA) volontaires pour favoriser la mobilité professionnelle des travailleurs handicapés vers d’autres employeurs ordinaires. L’ESAT joue ici pleinement son rôle d’accompagnement et d’intégration, ce qui est notre raison d’être et reste mon objectif principal.

Untitled 7

Logo Esatco Bon 1

Le Jardin de Paimpol
Plourivo, Côtes d’Armor
Fiche producteur



Nos derniers articles de Blog

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir des informations sur le bien manger au plus proche de chez vous :